La justice thaïlandaise avait tranché le 17 décembre 2019 après un an de procédure.

L’éléphante Somphon devait quitter Ganeshapark/Baan Wassanna pour le 17 janvier 2020. Elle serait alors transférée à l’hôpital pour y recevoir une nourriture et des soins appropriés avant son départ vers un vrai sanctuaire où elle aurait pu terminer sa vie en semi-liberté : Elephant Valley Thaïland.

Mr Collier a bloqué la procédure de sortie et entamé une procédure d’appel. Il devrait déposer une caution de 17 000€ pour ce faire. 

Fin mars, notre avocat envoie un courrier à Mr Collier (en prison pour 3 ans 1/2 dans le cadre d’une autre affaire), lui exposant notre position si une nouvelle procédure judiciaire devait être ouverte avec son appel.

Nous publions cette position le 30 mars ici. 

Le samedi 4 avril, Somphon est retrouvée morte.

Nous sommes interpellés par ce timing…

L’histoire de sa fin de vie, racontée sur Facebook par Mme Christine Pagnier-Guillot – la partenaire en affaires de Mr Collier -, ressemble étrangement à un conte de fées :

Un troupeau d’éléphants sauvages seraient venus chercher Somphon qui aurait terminé sa vie, gambadant librement quelques jours avant sa mort. Elle serait revenir mourir d’elle-même dans le camp au pied d’une autre éléphante… 

Les informations que nous avons pu obtenir sont, quant à elles, très divergentes. 

Oui, Somphon serait morte à l’extérieur du camp mais les circonstances et le timing de sa mort ne coïncident pas avec la version de Mme Pagnier-Guillot. Nous demandons alors de faire une autopsie de l’éléphante par un vétérinaire indépendant afin de déterminer :

– la date et l’heure approximative du décès de Somphon
– sa cause 
– l’état de santé de l’éléphante au moment de sa mort.

Malheureusement, avec le lockdown actuel, cette autopsie ne pourra avoir lieu.

En 16 mois, c’est la deuxième éléphante qui meurt au Ganeshapark.

Nous sommes en droit de nous poser une question : laquelle sera la prochaine ?

Peut-être serait-il temps de se poser des questions de fond sur la gérance de ce camp…

Notre reliance à Somphon continue, tout comme notre action en justice ; et nous en ouvrirons d’autres si nécessaire. Pour la mémoire de Somphon et de Gintala.

Au revoir Somphon

Somphon est morte

La justice thaïlandaise avait tranché le 17 décembre 2019 après un an de procédure.L’éléphante Somphon devait quitter Ganeshapark/Baan Wassanna pour le 17 janvier 2020. Elle serait alors transférée à l’hôpital pour y recevoir une nourriture et des soins appropriés...

SOMPHON : DÉCISION DU TRIBUNAL ET SUIVI DE L’AFFAIRE

Le 17 décembre 2019, la justice thaïlandaise nous a autorisé à récupérer Somphon afin de la placer à l’hôpital. Mr Collier, actuellement en prison pour 3 ans dans le cadre d’une affaire n’ayant rien à voir avec la nôtre, refuse la décision du tribunal dans notre affaire.

Pourquoi M. Collier veut-il détourner l’attention du public du vrai problème ? … Le manque de soins apportés à Somphon !

Découvrez la légende de cette image en fin d'article.Le samedi 29 juin, la partenaire en affaires de Mr Collier envoie un e-mail mensonger à l'ensemble des donateurs (de manière illégale selon la loi européenne de la RGPD - Règlementation Générale de...

Droit de réponse à l’email diffamatoire du 18 juin de Mr Collier propriétaire du Ganeshapark – Baan Wassanna

ACTION DE L'ASBL LOKA SHANTI POUR LA SECURITE & LE BIEN-ÊTRE DE L'ELEPHANTE SOMPHON   Droit de réponse à l'email diffamatoire du 18 juin que Mr Collier propriétaire du Ganeshapark et Baan Wassanna a adressé aux donateurs du Festival 108 Empreintes 2017.-...
Google Traduction »
X