Somphon : décision du tribunal et suivi de l’affaire

 

mai 2019

novembre 2019

Nous espérons que tous ceux qui liront ceci verront que nous essayons simplement de clôturer au mieux cette triste affaire qui a débuté en 2017. La véritable victime est l’éléphante Somphon : les vidéos, photos et témoignages de son arrivée dans le camp Ganeshapark / Baan Wassanna la montraient en bonne santé.
On la surnommait même « la Ferrari » des éléphantes. Aujourd’hui, elle n’est plus que l’ombre d’elle-même.

Nous avons fait confiance à Mr Collier. Nous avons cru ce qu’il nous disait, mais avec le temps, nous avons constaté qu’il n’a tout simplement pas utilisé ces fonds au profit de ce projet mais pour lui et sa famille à travers sa société commerciale. 

Pour le bien de Somphon, nous devons accomplir la tâche que nous nous sommes fixée il y a des années : lui assurer un avenir dans un véritable lieu sûr où ses besoins d’éléphant seront respectés (soins adaptés, nourriture de qualité, socialisation, liberté…).

Notre objectif est de la transférer d’abord dans un hôpital spécialisé pour éléphants et ensuite à Elephant Valley Thaïland.

Pour rappel, de janvier à décembre 2017, notre association a levé des fonds dédiés à un projet de lieu sûr pour les éléphants, projet porté par Mr Collier. Celui-ci devait créer une association sans but lucratif : Baan Wassanna.

Les fonds levés étaient spécifiquement destinés à la création de cette association et de son objet, à savoir :

  • L’achat ou la location d’un terrain sur les bords de la rivière Kwaï
  • La construction de l’ensemble des infrastructures nécessaires au fonctionnement du centre ;
  • La plantation d’une bananeraie
  • La création d’une école de jeunes mahouts pour la transmission d’approches éducatives douces ;
  • L’organisation du volontariat pour l’aide à la gestion de la vie du camp ;
  • La fabrication d’un système de recyclage des excréments d’éléphants en papier
  • L’achat d’autres éléphants recueillis dans des camps traditionnels ;
  • L’essor de l’éléphant-thérapie. L’accompagnement de publics fragilisés (personnes malvoyantes, autistes, avec un handicap physique…)


Dans l’attente de la création de cette association, nous avons mandaté Mr Collier pour qu’il achète tout le matériel, ainsi que l’éléphante Somphon, au nom de notre asbl Loka Shanti.

1.// Mr Collier n’a jamais créé cette association sans but lucratif

 

2.// Les fonds ont été utilisés pour sa société commerciale « Eléphants de la Rivière Kwai », plus communément appelée Ganeshapark.  

La somme a servi à financer 2 ans de loyer pour un terrain de 20 hectares, 8 tentes safari lodge, du matériel pour construire un restaurant, des sanitaires pour Ganeshapark et non pour l’association sans but lucratif Baan Wassanna.

3.// À notre insu, Mr Collier s’est octroyé le droit de mettre son nom sur le contrat d’achat de l’éléphante Somphon. Ceci implique un détournement de l’éléphante vers son patrimoine et celui de sa famille.

 

4.// Nous avons saisi la justice thaïlandaise, en novembre 2018, pour protéger Somphon de faits graves de négligence.

Nous en sommes arrivés là car nous avons cru que Mr Collier allait, au final, respecter ses engagements, à savoir créer l’association sans but lucratif Baan Wassanna et assurer un lieu sûr aux éléphants. Ce ne fut pas le cas. (voir notre droit de réponse à l’email diffamatoire du 18 juin 2019 envoyé par Mr Collier aux donateurs)

5.// La justice thaïlandaise nous a donné raison le 17 décembre 2019.

  • Elle nous autorise à récupérer Somphon afin de la placer à l’hôpital.
  • L’éléphante y recevra tous les soins nécessaires : son état de santé s’est fortement dégradé depuis son arrivée chez Mr Collier.
  • Somphon ira ensuite dans un véritable sanctuaire.

6.// Mr Collier, actuellement en prison pour 3 ans dans le cadre d’une affaire n’ayant rien à voir avec la nôtre, :

  • refuse la décision du tribunal dans notre affaire.
  • envoie aux donateurs un nouvel e-mail diffamatoire à l’égard du président de notre association
  • bloque la saisie de l’éléphante Somphon et donc sa mise en sécurité à l’hôpital.
  • compte déposer une caution de 17000 € pour faire appel.

Si Mr Collier ne rend pas Somphon et fait effectivement appel, une nouvelle procédure judiciaire sera ouverte.

Au vu des 2 e-mails diffamatoires envoyés par Mr Collier aux donateurs,
Au vu du détournement de l’éléphante ET de l’argent à des fins personnelles et commerciales :

Nous avons informé Mr Collier que, dans cette nouvelle procédure judiciaire, nous exigerons la récupération non seulement de l’éléphante mais aussi de tous les fonds fournis, soit au moins 34 588,57 euros / 1 209 099 bahts.

Cette somme serait mise sur un compte légal spécialement dédié.
Cela permettrait sa restitution aux donateurs. 

Pour revenir à Somphon, cette décision est la meilleure pour elle, lui assurant un avenir où ses besoins primordiaux ( soins, nourriture, socialisation, liberté…) seront respectés.

Merci de nous avoir lus,
Isabelle & Grégory
Pour l’asbl Loka Shanti

Comment va Somphon ?

Depuis notre droit de réponse du 18 juin, les informations sur son état sont plus difficilement accessibles.

Fin juillet 2019, le mahout de Somphon ainsi que 8 autres membres du personnel donnent leur démission. La communication faite à ce moment-là affirme pourtant que tout va bien.

En septembre 2019, Somphon est toujours aussi maigre.

En novembre 2019…

En janvier 2020, elle peine à avancer, s’étant avec sa trompe et elle doit encore porter des touristes sur le dos.

Suite à la décision du tribunal en faveur du retrait de Somphon de ce camp, un des fils de Mr Collier affirme sur Facebook que Somphon regrossirait.

Que va-t-il se passer pour Somphon ? Quel est votre plan ?

Notre plan est simple et mûrement réfléchi :

1. Placer Somphon dans un hôpital pour éléphants proche de Kanchanaburi. Elle y recevra tous les soins quotidiens nécessaires et la nourriture adaptée.

2. Dès que son état de santé le permettra, envoyer Somphon dans le sanctuaire Elephant Valley Thaïland.

Ce véritable sanctuaire a une démarche qui répond à nos critères éthiques. Somphon pourra y vivre une vie d’éléphant la plus naturelle possible.

Elle réapprendra les comportements d’éléphants libres dans un terrain de 20 hectares.
Et si son état de santé le permet, elle pourra bénéficier d’une vie en semi-liberté au sein d’un petit troupeau, sur un terrain de 185 hectares.

Le responsable de ce sanctuaire a 18 ans d’expérience dans la sauvegarde des éléphants d’Asie. Elephant Valley Thaïland est son deuxième sanctuaire. Le premier est situé au Cambodge : 10 éléphants y vivent sur 1500 hectares de forêt. 

Quel impact la pandémie du Covid-19 a-t-elle sur l'évolution du dossier ?
Fin mars, la Thaïlande a déclaré l’état d’urgence. Cela signifie : 

1. Que les affaires pénales continuent d’être traitées mais que les affaires civiles sont reportées. La situation est donc à l’arrêt.
2. Que les camps à éléphants ne peuvent plus accueillir de touristes et qu’aucun déplacement d’éléphant hors district n’est autorisé (selon nos dernières informations).

Etant donné que la santé de Somphon s’est dégradée depuis son arrivée à Ganeshapark et que Mr Collier bloque la décision du tribunal de l’envoyer à l’hôpital, nous sommes d’autant plus inquiets pour elle. 

 
Il est vrai que la crise du covid-19 impacte fortement l’ensemble des camps à éléphants. La situation peut vite devenir dramatique pour de nombreux éléphants et mahouts.

Il est important cependant de bien rester lucides : au Ganeshapark, le manque d’argent n’est pas le problème de fond. 

Comment financez-vous cette action en justice ?

Tous nos frais pour sortir Somphon :

  • traduction en anglais et en thaï de nos documents
  • frais administratifs en Thaïlande
  • frais d’avocat
  • frais de procédure

sont réglés sur les fonds propres de notre association sans aucune collecte, ni appel à dons.

Votre action a-t-elle quelque chose à voir avec le fait que François Collier soit en prison ?

=> NON.

Monsieur Collier a été condamné par l’état thaïlandais fin 2017 à 2 ans de prison.

Il a fait appel et a perdu cet appel le 31 juillet 2019.
Sa peine a été augmentée de 1 an 1/2 de prison.

La condamnation concerne également ses 2 associés, 3 fonctionnaires thaïlandais ainsi que sa société, « Eléphants de la Rivière Kwaï ».

Notre action a débuté en novembre 2018.
Elle a été jugée le 17 décembre 2019.

Elle est totalement indépendante de l’emprisonnement actuel de Mr. Collier.

Qui a financé l'achat de Somphon ?

L’achat de Somphon devait être financé en partie par Mr Collier (14000€) et complété par la collecte d’une petite fille.
Notre association devait servir de structure légale pour recevoir les fonds de cette collecte. 
Pour aider la petite fille dans son projet, nous avions prévu de consacrer un mois de la collecte 108 Empreintes à l’achat de l’éléphante (soit 3372 €, somme à laquelle les administrateurs et bénévoles de 108 Empreintes ont ajouté 3089 € venant de leurs actions propres – expo, marche parrainée, marché aux puces… -).
Au final, Mr Collier n’a rien versé pour l’achat de Somphon.
La collecte spécifique pour la petite fille sur notre plateforme a rapporté 1695€.
Notre association a donc financé l’achat de Somphon à hauteur de 15202 € sur 16897€. 
Donc, contrairement à ce qu’affirme Mr Collier et les parents de la petite fille, la collecte de cette dernière ne s’élève qu’à 1/10 de la somme et non pas au tiers.

Somphon est morte

La justice thaïlandaise avait tranché le 17 décembre 2019 après un an de procédure.L’éléphante Somphon devait quitter Ganeshapark/Baan Wassanna pour le 17 janvier 2020. Elle serait alors transférée à l’hôpital pour y recevoir une nourriture et des soins appropriés...

SOMPHON : DÉCISION DU TRIBUNAL ET SUIVI DE L’AFFAIRE

Le 17 décembre 2019, la justice thaïlandaise nous a autorisé à récupérer Somphon afin de la placer à l’hôpital. Mr Collier, actuellement en prison pour 3 ans dans le cadre d’une affaire n’ayant rien à voir avec la nôtre, refuse la décision du tribunal dans notre affaire.

Pourquoi M. Collier veut-il détourner l’attention du public du vrai problème ? … Le manque de soins apportés à Somphon !

Découvrez la légende de cette image en fin d'article.Le samedi 29 juin, la partenaire en affaires de Mr Collier envoie un e-mail mensonger à l'ensemble des donateurs (de manière illégale selon la loi européenne de la RGPD - Règlementation Générale de...

Droit de réponse à l’email diffamatoire du 18 juin de Mr Collier propriétaire du Ganeshapark – Baan Wassanna

ACTION DE L'ASBL LOKA SHANTI POUR LA SECURITE & LE BIEN-ÊTRE DE L'ELEPHANTE SOMPHON   Droit de réponse à l'email diffamatoire du 18 juin que Mr Collier propriétaire du Ganeshapark et Baan Wassanna a adressé aux donateurs du Festival 108 Empreintes 2017.-...
Google Traduction »
X