– 2017 –

BAAN WASSANNA : LA PREMIERE EMPREINTE

LA GENESE DES 108 EMPREINTES ET L’ELAN DU COEUR POUR BAAN WASSANNA

En novembre 2016, nous avons rencontré les éléphantes du Ganeshapark dans le cadre d’un stage d’éléphant-thérapie. Nous avons été touchés en plein coeur par ces gardiennes de la Terre-Mère, qui malgré leur ancienne vie d’esclaves dans des camps usines à touristes, offrent tellement d’amour et de sagesse à nous, humains.

James Dumaine, photographe et cinéaste, nous a expliqué la vision de François Collier, fondateur du Ganeshapark : en montrant par l’exemple, qu’il est possible de vivre du tourisme avec les éléphants sans les maltraiter ni les sur-exploiter et par là même, à terme, changer les conditions de vie de ces animaux merveilleux.

UN DEMARRAGE SUR LES CHAPEAUX DE ROUE

De retour en Europe, une équipe franco-belge de bénévoles engagés ayant tous été à Ganeshapark s’est très rapidement construite sur un énorme élan de cœur afin de créer un événement sur le web avec un double objectif :

 

– lever des fonds pour le projet Baan Wassanna
– poser une première pierre à l’édification d’une nouvelle Alliance homme-animal-nature.

« 108 Empreintes sur la Terre-Mère au service de la Conscience Evolutive et des générations futures ».

Fin janvier 2017, un site internet était lancé, plus de 30 conférenciers avaient répondu à l’appel des éléphants ainsi que 5 parrains/marraines et un dossier pédagogique était en chantier.

QUAND L’ORIENT RENCONTRE L’OCCIDENT

Véronique Jannot, actrice, auteure, femme engagée, nous met en relation avec Bernard De Wetter, naturaliste belge. Son projet de livre et de campagne de sensibilisation des voyageurs et professionnels du tourisme francophones au sort des éléphants d’Asie entrait en totale synergie avec nos objectifs.

Nous décidons dès lors de soutenir cette belle initiative.

Véronique Jannot devient une des marraines de la première Empreinte.
Une fois encore, l’amour des éléphants réunissait des humains.

LE REVE D’UNE PETITE FILLE : SAUVER UNE ELEPHANTE

Nous rencontrons Thierry et Anouchka, les parents d’Ava, une petite fille qui elle aussi est allée à Ganeshapark. Son rêve : devenir la marraine d’une éléphante qui serait libérée d’un camp traditionnel et rejoindrait Baan Wassanna.

Afin que ce rêve devienne réalité, « 108 Empreintes » diffuse son message sur le web. En juin, une partie de la collecte de fonds destinée au départ à l’infrastructure est allouée à la libération de Somphon.

LE COUPERET QUI BOULEVERSE LE DEROULEMENT DU PROJET

En avril 2017, un événement majeur vient précipiter le cours des choses : l’expropriation IMMINENTE PAR LES Autorités Thaïlandaises de Ganeshapark. François Collier et les mahouts se mobilisent de toute urgence pour trouver un terrain.

LE FESTIVAL DES 108 EMPREINTES & LA MOBILISATION GENERALE

L’équipe des 108 part en tournage en France et en Belgique.

Le Festival « 108 Empreintes » voit le jour avec des jeux défis et surtout, en mai, 32 conférences et témoignages, sources de sagesse et d’inspiration. Par ailleurs, une webradio propose des exercices pratiques afin de libérer les freins à l’action.

Dans un bel élan de solidarité, un peu partout, des collectes de fonds se créent pour le projet Baan Wassanna.

LE SAUVETAGE EXPRESSE DE GANESHAPARK ET CONSTRUCTION DU SOCLE DE BAAN WASSANNA

A partir de juin, les travaux d’aménagement commencent sur le nouveau terrain dont la location est payée pour 2 ans grâce aux collectes des 108 Empreintes : plantation d’une bananeraie, construction du restaurant et du bureau ainsi que des sanitaires…

Dans la foulée, les éléphantes de Ganeshapark arrivent ainsi que Somphon, qui fait connaissance avec Ti, son nouveau mahout.

Des grandes tentes et du matériel nécessaires aux infrastructures sont financés par les donateurs des 108 empreintes pour permettre l’hébérgement à venir des touristes éco-responsables.

BILAN D’UNE ANNEE

Nous vous invitons à parcourir la page ci-dessous afin de découvrir en images ce qui a été réalisé pour Baan Wassanna.

LA CAMPAGNE DE SENSIBILISATION DES VOYAGEURS : LES DIEUX HUMILIES

Début janvier 2018, nous redéposons le devenir du projet Baan Wassanna entre les mains de son initiateur en Thaïlande François Collier et soutenons notre deuxième Empreinte sur la Terre-Mère au service de la Conscience Evolutive et des générations futures avec la campagne de Bernard De Wetter : « Les Dieux humiliés ».

REJOIGNEZ CETTE BELLE MARCHE EVOLUTIVE EN COMPAGNIE DES ELEPHANTS

– Lek Chailert, pionnière Thaïlandaise de la sensibilisation au sort des éléphants esclaves du tourisme, fait l’objet du film « Love & Bananas »
– Quelques camps dans la région de Kanchanaburi ont réalisé que leur avenir était lié à leur transformation en camp éthique. Il reste du chemin à parcourir, bien sûr, mais le mouvement est amorcé
– Aux Etats-Unis, une requête est déposée pour reconnaître la personnalité juridique des éléphants.
– En France, Elephant Haven se propose d’offrir aux éléphants de cirque et de zoo un havre de paix pour le restant de leur vie.
– Au Népal, l’association StandUp4Elephants oeuvre pour améliorer les conditions de vie des éléphants

Partout dans le monde, les éléphants nous rassemblent…  Rejoignez-nous !

LE PROJET

« BAAN » = LA MAISON

« WASSANNA » = WASSANNA, L’ÉLÉPHANTE PAR QUI TOUT A COMMENCÉ.  CELLE QUI OUVRE LA VOIE ET LES COEURS


&&&&&

Baan Wassanna, un lieu sûr pour les éléphants, une alternative au tourisme de masse, dans le même état d’esprit que ce que François et toute sa famille de mahouts et d’écovolontaires réalisent actuellement à GaneshaPark (voir la vidéo ci-dessous).

Un lieu où les éléphants seraient bien traités, où les mahouts s’épanouiraient dans leur travail et où les touristes rencontreraient les éléphants dans de très bonnes conditions.

Ce site est créé en vue de collecter des fonds pour la concrétisation du projet BAAN WASSANNA, en Thaïlande et de toute initiative connexe qui a pour objectif la sensibilisation à la création de lieux sûrs pour les éléphants d’Asie.

&&&&&


BAAN WASSANNA est une extension du GANESHAPARK, « un lieu sûr » pour les éléphants, créé par François Collier, un Français tombé amoureux de Wassanna et qui consacre sa vie aux pachydermes.
  Le projet BAAN WASSANNA prévoit :

  • La libération de l’éléphante Wassanna et ses amies, emprisonnées dans des camps non éthiques
  • La création d’une école de jeunes mahouts pour la transmission d’approches éducatives douces ;
  • L’achat d’un parc sur les bords de la rivière Kwaï (proche de Kanchanaburi) pour l’accueil de petits groupes de touristes conscients et responsables qui accompagneront les mahouts et les éléphants. Partage au cours de la promenade, de la baignade, de la nourriture, échanges dans une relation respectueuse de découverte authentique ;
  • L’organisation du volontariat pour l’aide à la gestion de la vie du camp ;
  • La plantation d’une bananeraie indispensable pour la nourriture des éléphants à la saison sèche (un éléphant mange en moyenne 300 kg de végétal par jour)
  • La fabrication d’un système de recyclage des excréments d’éléphants en papier
  • La construction de l’ensemble des infrastructures nécessaires au fonctionnement du centre ;
  • L’achat d’autres éléphants recueillis dans des camps traditionnels ;
  • L’essor de l’éléphant-thérapie à Ganeshapark.  L’accompagnement de publics fragilisés (personnes malvoyantes, autistes, avec un handicap physique…) en partenariat avec des éléphantes co-thérapeutes.

&&&&&

Le projet BAAN WASSANNA nécessite un investissement de plus ou moins 300 000 € pour être pleinement opérationnel et autonome si le lieu rachète des éléphants aux camps à touristes traditionnels.  L’investissement pourra être beaucoup moindre en négociant des locations d’éléphants plutôt que des rachats.

+/- 80 000 € sont nécessaires pour créer toute l’infrastructure. Le reste servira au rachat et/ou location d’éléphants dans des camps à touristes traditionnels afin de leur offrir un lieu sûr où ils pourront vivre à leur rythme, suivant leurs besoins.

LE FESTIVAL ET LA COLLECTE

Le Festival 108 Empreintes sur la Terre-Mère est un florilège de

  • 31 interviews vidéo de professionnels de systèmes éducatifs innovant, de la conscience et communication animale, du monde de l’entreprise humaniste, de l’architecture verte, de l’alimentation saine… 
  • plus de 50 capsules audio d’exercices de thérapeutes et coachs…  

Tous, sensibilisant à la nécessité de créer une Alliance nouvelle entre l’homme, l’animal et la nature. Et aussi :

  • 1 livre : « Les 108 Perles Evolutives »
  • 31 carnets retranscriptions des interviews video. 
  • Un dossier pédagogique

Il a permis de récolter 

€ de donation répartis comme suit :

  • achat matériel – construction installation restaurant, bureaux, wc 22%
  • 2 années de location de terrain 21%
  • Le rachat d’une éléphante 19%
  • 8 tentes lodge « Safari » pour les visiteurs 13%
  • Les frais du festival (tournage – montage – diffusion) 12%
  • La campagne de sensibilisation au projet (154 000 personnes touchées) 8,5%
  • Taxes, frais bancaires et comptables 5%

ce qui a permis de passer du rêve :

à la réalité :

UNE REALISATION IMMEDIATE

Le projet devient réalité avec la location du terrain pour Baan Wassanna
Une vue magnifique du ciel
La plantation de 2 hectares de bananiers – le nivèlement du terrain pour accueillir les infrastructures – une tranchée de 300 mètres pour amener l’eau aux futures infrastructures.
Chouette ! Les matériaux arrivent… La construction des infrastructures d’accueil commence avec la mise en place des poteaux et démarrage de la charpente.
Le déménagement, obligé, de Ganeshapark vers le terrain de BAAN WASSANNA. Une page se tourne, une nouvelle aventure démarre pour toute la famille de François… 
Rachat de la première éléphante, Somphon(prononcez Somme-Prhone).12 km séparaient Somphon de sa nouvelle maison. Ils ont été parcourus en une après-midi. Comme il faisait très chaud (plus de 40°), quelques arrêts ravitaillement et arrosage ont été bien nécessaires.
Les travaux d’aménagement continuent à Baan Wassanna ! 

UN GRAND MERCI AUX 

Donateurs qui ont rendu rêve possible en moins d’un an

Aux 5 parrains & marraines de l’événement

Aux conférenciers et témoins :

Aux intervenants de la journée du Mouvement Altruiste :

Aux propulseurs de la Webradio :

Aux partenaires et sponsors qui ont diffusé l’événement

Sans oublier la fabuleuse équipe de bénévoles engagés :

Pour suivre l’évolution du projet et réaliser un don, visitez le site Baan Wassanna

Merci à nos parrains et marraines

Merci à nos partenaires et sponsors

Toute l'équipe de bénévoles engagés

X